#plantlove. Ou mon addiction naissante.

Mis à jour : mai 8

J’ai toujours aimé les plantes vertes dans un intérieur.


Mais c’est simplement que, pendant longtemps - entre le moment où je suis sortie des études et le moment où je suis devenue maman - j’essuyais échecs sur échecs à tel point que je m’étais faite à l’idée que je n’avais pas la main verte.


Quand nous avons emménagé dans notre maison il y a presque 3 ans, j’ai très vite pris la décision que les plantes vertes seraient à nouveau de la partie!


Je me suis offert un ficus, puis une amie m’a offert une « langue de belle-mère », un cactus aussi (paix à son âme - j’ai voulu trop l’arroser) et la sélection s’est assez vite étoffée.


Trop peut être? Je dois vous faire une confidence, je me suis rendue compte que certaines plantes (une minorité heureusement) montraient des signes de faiblesse… et mon stress de les perdre est né avec eux.


Mes pépites qui ont besoin de soins particuliers sont ici:


Monstera Deliciosa - avec ses belles feuilles ajourées si graphiques

Alocasia Polly - qu'on appelle aussi "oreille d'éléphant"

Cycas Revoluta - souvent confondu avec un palmier


Il était temps de réagir! J’ai potassé quelques sites et blogs qui traitent de l’entretien des plantes vertes. Je vous partage d’ailleurs ce blog que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir : https://blog.leonandgeorge.fr/docteur-plante


Diagnostic simple. Voici ce qu'il y a lieu de faire.

Et ceci est vraiment la base de la base, valable pour une grande variété de plantes vertes:

  • Rempotage exigé: je dois le faire avec du terreau adapté en prenant soin de poser un lit de billes d’argiles dans le fond - manifestement les plantes qui m’inquiètent ont toutes le point commun de ne pas aimer avoir leurs racines dans l’eau stagnante (on les comprend ;-))

  • Good food: un peu d’engrais bio pour plantes vertes leur ferait du bien - moi j’ai commandé et commencé à utiliser celui que Céline vend sur sa boutique www.whitejungle.be.

  • Gentle water: pour l'arrosage, il faut favoriser l’eau non-calcaire. Ouf! J’ai une citerne d’eau de pluie et aussi de l'eau filtrée directement accessible depuis le frigo...

  • Il y a aussi ce geste à retenir: vaporiser les feuilles régulièrement pour les hydrater et augmenter leur taux d’humidité.

  • Dernière chose: dépoussiérer régulièrement les feuilles à l’aide d’un chiffon. Je le faisais déjà mais pas assez souvent je pense…

Je retiens aussi de mes lectures qu’aucune des mes plantes n’apprécie la lumière directe. Au moins, cela confirme que les miennes sont placées au bon endroit dans la maison.


Elles aiment aussi danser: il est bon de leur faire opérer un quart ou un demi tour sur elles-mêmes afin de les aider à grandir de manière régulière de tous les cotés (ben oui, elles ont quand même toutes tendances à pousser vers la lumière).


Le récap sous forme de check-list est ici:



Voilà, voilà, j’avais envie de partager ceci avec celles et ceux qui démarrent avec leur famille feuillue ou ont besoin, comme moi, d'un cours de rattrapage.




Ci-dessous, quelques-unes de mes plantes préférées..



Zamioculcas Zamiifolia

Je rêve de bouturer cette merveille, ou plutôt, ce "Joyau de Zanzibar" comme elle est également appelée.













Une Piléa, bien-sur! Et son bébé juste à coté.

Ensuite joli petit Rhipsalis touffu dont j'attends les fleurs blanches avec impatience! Ca ne se voit pas mais il s'agit en réalité d'un cactus sans épines.

Un joli Scindapsus Pictus de la famille des Pothos, avec ses jolies feuilles argentées, une plante increvable parait-il, je vous dirais ;-)

Une langue de belle-mère évidemment, une de mes premières plantes qui m'a été offerte aussi (la légendaire Sansevieria).

Mon Ficus qui a bien grandi et qui mériterait un bon nettoyage de feuilles.

Ma Fougère nid d'oiseau que j'ai surnommé "ma salade". Je la trouve si drôle dans son sac en kraft!

Une de mes dernières adoption et qui m'hypnotise tellement elle peut danser sur une journée: la Maranta leuconeura et ses jolies nervures roses flash.

Pour la dernière.... comment dire.... je dois faire une recherche! Je l'ai depuis longtemps, elle n'est pas très demandeuse en soins et je viens de la bouturer... je l'adore, elle trône dans la cuisine, je ne connais juste pas son petit nom ;-)


Et pour sublimer vos plantes chéries, pourquoi ne pas leur donner un peu de hauteur?

Il y a quelques suspensions pour plantes en macramé qui n'attendent que ca sur la boutique...

Il y a LARA et il y a SOFIA aussi.




Posts récents

Voir tout